Le dossier, il doit comporter en trois exemplaires :

  • Une demande adressée au Ministre de la Santé avec l’adresse exacte du site et les structures existantes pouvant motiver l’ouverture d’une officine dans la zone (étude de rentabilité) ;
  • Un extrait de naissance de moins de trois mois ;
  • Un extrait de casier judiciaire de moins de trois mois ;
  • Une copie légalisée du certificat de nationalité ;
  • Une copie légalisée du diplôme de docteur en pharmacie ;
  • Un plan de masse au 1/10000ième, visé par le service des impôts et domaines de la zone. Au besoin une échelle plus réduite (au 1/5000ième ou 1/2000iéme par exemple) pourra être demandée pour une meilleure appréciation du site sur le plan ;
    • Pièces justificatives attestant le nombre d’années dans la fonction publique, nombre d’années d’assistanat ou le nombre d’années dans une autre branche pharmaceutique.

NB : Pour les attestations devant attester l’expérience dans un domaine, il a été retenu que toute expérience est assujettie à l’inscription à l’ordre des pharmaciens qui est une obligation réglementaire.

Les pharmaciens qui seront retenus après sélection seront tenus de fournir dans un délai de 30 jours :

  • Un titre de propriété ou un contrat de bail en bonne et due forme légalisée et comportant la dimension des locaux (50métres carrés au minimum), la durée du bail, le coût de la location ;
  • Un plan des locaux coté et paraphé avec salle de vente, salle de préparation, bureau et toilette.

Conservation des médicaments : le stockage et le recyclage des médicaments

Nous sommes nombreux à avoir une armoire à pharmacie pleine de médicaments non utilisés. Connaissez-vous les conditions de conservation des médicaments ?

Savez-vous qu’il existe une filière d’élimination et de recyclage des médicaments usagés et périmés ?

Voici un focus sur les bons gestes et les bonnes habitudes à adopter concernant le stockage et le recyclage des médicaments. La suite...

Automedication danger

L’automédication est définie comme la prise de médicaments sans avis médical. Favorisée par l’accès facile à l’information via les médias presse, Internet et la publicité, cette pratique tend à se généraliser sans que les concernés ne se doutent des méfaits, voire des risques qu’entraîne l’acte de se soigner seul. La suite...

Top articles

Automedication danger

L’automédication est définie comme la prise de médicaments sans avis ...

+ View

Comment conditionner mes médicaments en ...

En cas de déplacement, des règles de conditionnement doivent être ...

+ View

Conservation des médicaments : le ...

Nous sommes nombreux à avoir une armoire à pharmacie pleine de ...

+ View
Scroll to top